ASSOCIATION DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES PAYSANNES (AOPP)

LEAD COUNTRY ORGANISATION MALI ( CLO)

Créée en septembre 1995,  l’AOPP tire son origine d’une commission paysanne qui était composée d’une vingtaine d’organisations paysannes de nature et de taille diverses, reparties à l’époque sur six régions administratives du Mali (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et Gao). Elle compte aujourd’hui environ 250 Organisations Paysannes couvrant la majeure partie du territoire national y compris les régions de Tombouctou, Kidal et le District de Bamako à ce jour. Cinq ans après sa création, l’accroissement du nombre d’adhérents exigeait d’elle la création des coordinations (ou AOPP R) régionales en 2000 et le recrutement du personnel salarié à partir de 2001.Des commissions de travail qui constituent une force de propositions ont commencé à voir le jour en 2003. Elles sont créées par branche d’activités ( formation,  céréale, coton, fruits et légumes, élevage, suivi évaluation et capitalisation…)

Objectifs de création de l’AOPP

  • Créer un cadre de confiance entre les organisations paysannes par des visites inter groupements, des rencontres d’échanges, etc.
  • Identifier les points d’intérêts communs et les cadres de collaboration entre OP d’horizons divers,
  • Favoriser les contacts entre les paysans pour des relations commerciales ou des luttes syndicales,
  • Créer des liens de franche collaboration entre les OP et les services techniques et administratifs au niveau de la base,
  • Créer au niveau national un dialogue fécond avec les hautes autorités du pays pour la promotion et le développement du secteur rural,
  • Défendre les intérêts des producteurs dans la mise en œuvre des politiques agricoles, économiques et sociales du pays,
  • Réfléchir sur l’avenir du secteur rural et les mesures à mettre en place pour le favoriser (foncier, crédit, assurance, etc.)

Vision et  missions de l’AOPP

Au cours des concertations conduites courant 2010 en vue de l’élaboration du plan stratégique, de façon unanime, les membres ont réaffirmé la vision élaborée en 2001 et révisée en 2003 intitulée comme suit : « Une Société civile malienne au sein de laquelle le monde rural est bien organisé avec une agriculture familiale performante et multifonctionnelle, des paysans et des OP (féminines, masculines, mixtes) professionnelles capables de négocier et de  défendre les intérêts des paysans dans toutes les arènes (Nationale, régionale et internationale), des cadres de concertation fonctionnels favorisants l’implication des paysans à tous les niveaux (nationale, régionale, internationale) dans les prises de décisions et leur mise en œuvre ».

Cette vision a été complétée par le slogan que nous avons élaboré en 2004 : « Pour l’AOPP, le développement de l’Agriculture doit être un processus qui respecte les réalités locales. Tout changement brusque ou descendant se fera au détriment du mieux être des populations locales. Chaque groupe organisé a le droit d’être consulté et le devoir d’apporter son appui à l’élaboration et à la mise en œuvre des grandes options du mieux être collectif. »

L’AOPP s’est fixée quatre(4) missions essentielles pour les 5 années à venir  qui sont les suivantes

Mission 1 : Défense des intérêts de nos membres, de l’Agriculture familiale et des exploitations agricoles familiales dans les différents espaces du développement rural (local, national, sous-régional, régional, international)

Mission 2 : Représentation des membres dans les instances de décisions avec la consolidation de la légitimité.

Mission 3 : Accompagnement de la professionnalisation des membres sur le plan technique et organisationnel (formation, information, communication sur la production, la valorisation des produits, la commercialisation, intermédiation financière pour le financement des activités économiques des OP…)

Mission 4 : Accompagnement de la professionnalisation de notre propre organisation et d’autres OP (renforcement institutionnel)

Rôle de de l’AOPP/CLO dans le projet AEB

AOPP/LEAD COUNTRY ORGANISATION MALI ( CLO)

Le CLO (Country Lead Organisation), avec le soutien et l’appui de la plate-forme nationale est responsable pour les tâches suivantes :

  1. Coordonner la mise en œuvre de l’activité des piliers
  2. Signer les conventions de partenariat avec les piliers et Biovision
  3. Procéder aux transferts de fonds aux piliers
  4. Superviser et contrôler la mise en œuvre des activités des piliers
  5. Appuyer la création de réseaux et de partage d’expérience entre piliers
  6. Catalyser le processus de mise en lien des Plates-formes nationales
  7. Fournir des rapports à l’Agence d’exécution du projet

Les réalisations du CLO dans le projet AEB

Du démarrage du projet AEB à maintenant le CLO a réalisé les activités ci dessous

  • Juillet 2016 réunion de relance du projet avec l’Agence d’exécution et les acteurs au Mali
  • Août 2016 : révision et signature des conventions entre les piliers et l’AOPP d’une part et entre l’AOPP et Biovision d’autre part
  • Septembre-octobre 2017 : actualisation des plans d’action 2016 pour le 4è trimestre 2016
  • Octobre 2016 : participation au comité de pilotage du réseau Ouest africain de l’AEB au Bénin
  • Novembre : rencontre des acteurs de l’AEB sur l’organisation de la 4è conférence (piliers et plate-forme)
  • décembre 2016 rencontre des piliers et de la plate forme pour le partage d’information et le point des activités réalisées (
  • Etat d’exécution du plan d’action 2016 du projet  eh décembre 2016
  • Analyse du plan d’action 2017 du projet en fin décembre 2016

Une rencontre avec les médias a sanctionné cette rencontre (conférence et point de presse)

  • Janvier-février –mars 2017 : élaboration et validation des rapports annuels 2016
  • Février 2017 : rencontre de partage d’information des acteurs AEB  et validation du budget 2017
  • Mars 2017 rencontre avec Helvetas Swiss Intercoopération sur la 4è conférence
  • Mars 2017 : élaboration de répertoire des acteurs de l’AEB
  • Avril 2017 : processus de création du site web
  • Avril 2017 étude diagnostique sur l’écart des politiques et les politiques actuelles en matière de l’AEB
  • Avril 2017 : Plaidoyer pour l’inclusion de l’AEB dans les politiques nationales (processus en cours)
  • Avril 2017 : participation au forum sur les semences paysannes
  • Mai 2017 : rencontre avec les acteurs sur le bilan des préparatifs de la 4è conférence
  • Mai 2017 : participation à l’atelier sur le coton bio