Bamako, le 6 Décembre 2017

Le réseau Coton bio et équitable pour l’Afrique de l’Ouest a été constitué par des organisations des producteurs, des promoteurs de l’agriculture biologique et équitable, et de l’industrie du textile et des marques. Les pays de départ sont le Mali, le Burkina Faso, le Bénin et le Sénégal. Les acteurs dans les quatre pays saluent cette initiative et commencent à se mettre en réseau. Ecos/FiBL facilite  l’intégration des acteurs sous-régionaux et mondiaux dans la Coalition Coton Bio et Équitable et va mener le projet de la phase de planification en phase de réalisation.

Les quatre services du nouveau réseau

Le réseau et projet Coalition Coton Bio et Equitable (CCBE) vise à créer une structure permanente fournissant des services stratégiques pour ses membres. Sa mission porte sur un quadruple but : (1) Commercialisation. Améliorer les services commerciaux pour les acteurs nationaux et augmenter la transparence de la filière coton biologique et équitable et les relations avec les acheteurs mondiaux de la fibre sur la base de partenariats à long terme ; (2) Service Information. Développer un système informatique novateur qui donne les informations nécessaires pour favoriser la transparence et la traçabilité pour les acteurs. (3) Production intensifiée : Les producteurs de coton biologique et équitable renforcent leur position sur les marchés du coton et des produits alimentaires (inclus marchés domestiques ; aussi durable non-certifié) et obtiennent des services de recherche appliquée, de formation, de vulgarisation et de conseil technique en ciblant les cultures vivrières les plus importantes du système cotonnier ; (4) Capacitation et mise en réseau : Un réseau régional et international soutenant les producteurs de coton biologique et équitable est renforcé. Au niveau international, ecos (commercialisation et informations du marché) et FiBL (recherche et développement) assument la coordination et l’appui technique, acquisition des fonds financiers et le coaching. Un réseau de pilotage sera constitué par les organisations clef de pays (Mali, Burkina Faso, Bénin, Sénégal, autre à suivre). Une collaboration avec le réseau Fairtrade (Max Havelaar et Fairtrade International) et Textile Exchange est envisagée. Un grand remerciement va à Helvetas Mali pour les accomplissements 1998-2017.

Institutions fondatrices de la CCBE sont Ecos et FiBL (Suisse), Aproca (sous-région), FENABE et AOPP (Mali), le Gouvernement du Burkina Faso, OBEPAB (Bénin), Fédération Yakaar N.W. , FENAB et ENDA Pronat (Sénégal), TDV Laval (France), Fair Trade Int.  et IFOAM Organics International.

Nous, membres du réseau, pensons qu’une action concertée et pluri-nations, incluant les quatre pays nommés, pourront fournir un élément dynamisant pour nos objectifs communs, la promotion des systèmes coton bio et équitable dans la sous-région comme stratégie pour le développement dans son ensemble et l’agriculture durable, notamment  à travers le maintien de la fertilité des sols. Nous envisageons d’atteindre 5% de coton bio/e avec une valeur de 160 Mia FCFA, dont 30% de primes bio et équitable.

Pour plus d’informations, contactez : gian.nicolay@fibl.org; mobile+223 75 39 68 49

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *